Accueil » A la une » Brad Austin et le Canada en qualifications de la Coupe du Monde 2021

Brad Austin et le Canada en qualifications de la Coupe du Monde 2021

Brad Austin devrait devenir le premier joueur néo-zélandais à jouer pour les Canada Wolverines lors du prochain Championnat des Amériques 2018, qui servira également de qualificatif pour la Coupe du monde de rugby à 2021 en Angleterre.

L’Université de Floride du Nord, Jacksonville, accueillera deux tours  les 13 et 17 novembre 2018 et, lors des premiers matches, le Canada affrontera la Jamaïque, le vainqueur de ce match affrontant soit les États-Unis soit le Chili pour se qualifier automatiquement.

La sélection d’Austin découle d’une conversation avec sa grand-mère au sujet de son père décédé pendant la Seconde Guerre mondiale alors qu’il travaillait pour le Queen’s Own Cameron Highlanders of Canada.

«Avoir la possibilité de représenter le Canada lors des éliminatoires de la Coupe du monde est un privilège absolu», a déclaré Austin. “Ma grand-mère, qui est née à Winnipeg, était ravie d’apprendre la bonne nouvelle de ma sélection, de même que la famille qu’il me reste à Vancouver.”

Son arrière-grand-père, Alfred John Vinie, et son épouse venaient de Winnipeg, au Manitoba en 1939. Alfred a rejoint le célèbre régiment d’infanterie et a été tué au combat lors du raid sur Dieppe en 1942. Alfred est enterré au Cimetière de guerre canadien de Dieppe.

L’arrière grand-mère d’Austin, Daisy, s’est installée en Nouvelle-Zélande à la fin des hostilités, alors que sa grand-mère avait six ans. Elle a embarqué à bord du Priam pour Auckland avant de s’installer à Christchurch.

«C’était génial de parcourir toutes les anciennes photos avec ma grand-mère et de parler de notre histoire», a ajouté Austin, qui jouait initialement pour Halswell Hornets, les South Island Scorpions, les Canterbury Bulls et l’équipe maorie de Canterbury, avant de rejoindre l’Australie et de rejoindre Wests Devils la ligue Illawarra, remportant un championnat avec eux.

«Je pense que nous avons une grande chance d’écrire l’histoire en nous qualifiant pour la Coupe du monde de rugby à XIII et je ferai tout ce qui est possible pour atteindre cet objectif pour mes coéquipiers, ma famille et le Canada!»

Aux côtés de lui, Wes Black a commencé à jouer au rugby en Colombie-Britannique avec les Hornets de Nanaimo avant de s’installer à Williams Lake, en Colombie-Britannique, ce qui l’a amené à faire partie de l’équipe nationale des moins de 17 ans de Rugby Canada. Black a déménagé à Kelowna, en Colombie-Britannique, il y a quatre ans, où Wolverine, Rick Schouten, lui a suggéré d’essayer le rugby à XIII.

En conséquence, Black a rejoint les Roosters de Kelowna. L’équipe a été invaincue et a remporté le BC Rugby League, Premiership mineure, en 2017. «Maintenant que j’ai joué et représenté mon pays, je ressens ce sentiment d’appartenance, commente-t-il. «Porter ce blason sur la poitrine me donne envie de jouer avec  mon coeur pour mon pays. Rien ne vaut plus que  ça. “

L’an dernier, il a représenté l’équipe provinciale des BC Bulldogs lors de ses débuts avec les Wolverines contre les Fidji à Vancouver, puis dans la Coupe coloniale face aux USA Hawks au stade Lamport de Toronto et dans la série triangulaire opposant les forces de police néo-zélandaises et britanniques à la police de Vancouver.

Avec l’opportunité de jouer en Australie cette année, il a rejoint Ourimbah Magpies dans la division Central Coast de la NSW Country Rugby League aux côtés de son compatriote Joel Hulett. “J’ai saisi l’opportunité et je n’ai jamais regardé vers le passé”, a ajouté Black. «Après cette année en Australie, je suis enthousiaste à l’idée de donner une base solide à l’équipe canadienne.»

Il a récemment joué le match de charité «Pies In The Sky» à Queanbeyan, un match de légendes dans lequel l’entraîneur-chef actuel  Mal Meninga était son entraîneur. Son équipe comprenait les légendes de Canberra Raiders, Ken Nagas, Ben Roarty, Brett Mullins et Jason Croker. «C’est une chose que certains joueurs qui ont joué toute leur vie n’ont jamais vécu», a commenté Black.

Jordan Drew a fait ses débuts à Brisbane Broncos à l’âge de 18 ans. Il a joué pendant trois ans dans la catégorie des moins de 20 ans et pour les Junior Kangaroos en 2015 aux côtés de Tom Trbojevic et de Latrell Mitchell, respectivement représentants vert et or actuel. et Ash Taylor.

«Représenter le Canada sera une autre étape importante pour moi et ma famille et je suis impatient de me retrouver avec les garçons qui, je le sais, auront le même privilège», a affirmé Drew. «Je ferai tout ce que je peux pour que le Canada obtienne une place en Coupe du monde en 2021.»

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire