Accueil » Brèves » La Coupe du monde de XIII était au coeur au coeur de l’actualité, à l’Université du Rugby

La Coupe du monde de XIII était au coeur au coeur de l’actualité, à l’Université du Rugby

GALILÉE 2013 

Photos RMD Agency

L’ambiance était bon enfant, et en même temps studieuse. Riche en échanges constructifs, surtout. Comme les deux précédentes, la 3è Université du Rugby chère au Cercle Rugby Galilée présidé par le journaliste – écrivain Michel Demelin, a été une réussite. Et l’occasion, pour le Président de la Ligue Rhône-Alpes de Rugby à XIII, l’infatigable Jacques Cavezzan, de démontrer à l’assistance, composée de sympathisants des deux rugby, les bienfaits de son action en faveur des jeunes des quartiers.

L’insertion était donc au programme des travaux ayant eu pour cadre le majestueux château de Valmy surplombant la Côte Vermeille, d’Argelès-sur-Mer à Cerbère, mais également le rugby féminin, à XV comme à XIII, et le dopage dans le sport, sous l’autorité de l’éminent spécialiste montpelliérain, le professeur de médecine Christian Bénézis.
Une large place avait par ailleurs été accordée à la préparation de la Coupe du monde 2013 de Rugby à XIII. L’occasion, pour le Président Carlos Zalduendo, accompagné notamment de son premier vice-Président Jean Alonso, un des fers de lance du Cercle Rugby Galilée aux côtés de Liberto Lopez, ancien Président de Saint-Estève XIII, de mettre en lumière le travail jusqu’ici effectué par le Comité Directeur de la FFR XIII, pour que les deux rencontres organisées en France soient, le moment venu, couronnées de succès. 
Succès sportif, d’abord, Carlos Zalduendo insistant sur les raisons l’ayant poussé à choisir Richard Agar et Jérôme Guisset comme entraineurs des Bleus. Succès financier, ensuite, déjà garanti, ou presque, par les 7 000 billets vendus pour le match France – Nouvelle-Zélande du 1er novembre au Parc des Sports d’Avignon.
Pendant près de trois heures, le leader fédéral a détaillé les actions menées en terme de marketing, communication, commercial, sous le regard attentif de grands anciens, Elie Brousse, Roger Majoral, José Calle, Raymond Rébujent.
“Il faut que les treizistes se réapproprient l’équipe de France”, a asséné Carlos Zalduendo.

Une équipe qui sera rassemblée ce mardi à Perpignan, puis deux autres fois, en juillet et août, où Avignon ne sera pas oublié, avant le début de la préparation proprement dite, avec un match France – Etats-Unis au stade Arnauné de Toulouse le 17 octobre, la veille du départ des 23 (ou 24) pour Hull, où les tricolores disputeront leur première rencontre face à la Papouasie – Nouvelle-Guinée, le 27 octobre.
C’est le 1er octobre que sera dévoilé le squad qui participera à la compétition, la liste initiale de 40 n’étant pas figée, a tenu à souligner Jean Alonso.
“La France est versée dans la poule la plus dure, mais aussi la plus intéressante, et se qualifier pour les quarts de finale est notre objectif”, a insisté pour sa part Carlos Zalduendo. Lequel espère vivement que les clubs pousseront comme un seul homme derrière l’équipe nationale. Car plus les recettes guichets seront élevées, et plus les moyens financiers mis en suivant au service du développement de notre sport en France, seront importants.
On l’a compris, la Coupe du monde en France est l’affaire de tous.

PIANELLI GALILEE

Comme Elisabeth Francès, Michel Piéron et Jean-Louis Vignes, Michel Pianelli représentait la FFR XIII à l’Université du Rugby.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire