Accueil » Equipes de France » XIII de France » La Coupe du Monde à Perpignan : c’est déjà demain

La Coupe du Monde à Perpignan : c’est déjà demain

Conference de Presse - Perpignan - 15-03-2013

La semaine dernière (15/03) dans la salle Premium du stade Gilbert-Brutus, le président de la FFR XIII, Carlos Zaduendo, accompagné de plusieurs membres du comité directeur de la Fédération, et en présence de nombreux dirigeants, entraîneurs, et joueurs catalans, a tenu une conférence de presse destinée à présenter le match France – Samoa du 11 novembre prochain dans l’enceinte des Dragons.

La poule de la France est relevée, avec la Nouvelle-Zélande, championne du monde en titre, les Samoa, équipe composée exclusivement de joueurs de NRL et de Super League, et la Papouasie Nouvelle-Guinée, terre treiziste par excellence, et dont le gouvernement vient de débloquer un million d’euros destinés à l’équipe nationale, sept en tout pour les cinq prochaines années, afin de développer dans ce pays le rugby à XIII de haut niveau, aussi convient-il d’être ambitieux mais raisonnable, avec pour objectif une qualification pour les quarts de finale”, expliquait en préambule le leader fédéral.

A ses côtés, le maire de Perpignan, Jean-Marc Pujol, accompagné de Fatima Dahine, adjointe aux sports, ne cachait pas sa satisfaction, expliquant que “cette affiche présente l’avantage d’offrir une belle image à la fois à notre ville et au rugby à XIII.

“C’est pour moi une fierté de partager cet évènement avec les joueurs tricolores et leurs dirigeants”, poursuivait le premier magistrat de la ville, Carlos Zalduendo insistant en suivant sur le fait que “la finale du championnat de France Elite, le 4 mai à Brutus, constituera un tour de chauffe dans la perspective de France – Samoa, lequel servira d’exemple pour les jeunes pratiquants, et devrait permettre de fédérer tous les clubs autour de cette manifestation”.

Guy Durand, vice-président du conseil d’administration des Dragons Catalans, se félicitait, lui, du fait que son club et la Fédération “travaillent côte à côte”,Jean Alonso, premier vice-président de la FFR XIII, en charge du haut niveau, estimait que “le XIII de France doit retrouver sa place qui est la sienne dans le concert des nations majeures, à l’occasion de la Coupe du monde”, et Joël Abati, le président de la commission des sports au Conseil Régional du Languedoc-Roussillon, soulignait que “le rugby à XIII a besoin d’élan dans d’autres régions” que la sienne.

Louis Caseilles, ancien joueur, président et arbitre de notre sport, vice-président du Conseil Général des Pyrénées-Orientales, indiquait que “Perpignan, terre des deux rugbys, a une histoire forte avec le XIII, lequel mérite d’être soutenu par les collectivités territoriales à égalité avec l’autre rugby, comme il mérite davantage de reconnaissance de la part de la télévision publique.”

Un élu affichant néanmoins sa confiance : “Je crois à la qualification pour les quarts”. Laquelle passera évidemment par un large soutien du public, à Avignon pour France – Nouvelle-Zélande, comme à Perpignan, le président de la FFR XIII signalant que “la location pour le match contre les Kiwis a débuté sur de bonnes bases.”

Et pour inciter le public du Languedoc-Roussillon à pousser comme un seul homme derrière le XIII de France, la Fédération a concocté diverses actions de promotion, sportives et culturelles : exposition de photos dans le cadre du Festival International de l’Image, qui se tient chaque année à Perpignan début septembre, présentation du trophée le 27 avril à Brutus à l’occasion du match de Super League Dragons – Huddersfield, le vendredi 3 mai au pied du Castillet, dans le coeur de Perpignan, le lendemain au stade Brutus pour la finale Elite, une semaine plus tard à Carcassonne pour celle de la Coupe Lord Derby, dans plusieurs clubs de l’Aude et du Roussillon, échanges entre le 6 novembre, date de l’installation de la délégation samoane (les Bleus seront pour leur part sur place le 2 novembre), et la veille du match avec des établissements scolaires, les clubs, et les penya des Dragons, formation de bénévoles pour les non connaisseurs du rugby à XIII…

“Rassembler et séduire”, tel est en effet le leitmotiv du président Zalduendo, persuadé qu’un match de Coupe du monde représente le vecteur de communication idéal, en la matière. Y compris sur le sable de Canet-en-Roussillon, cet été, à l’occasion du traditionnel tournoi de beach rugby.

 

BILLETS A PARTIR DE 15 €

 

Cliquez ici pour accéder à la billetterie en ligne

{flv}teaser_CDM2013{/flv}

Partager cet article
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Laisser un commentaire