Accueil » Actualité Elite » Elite 1 » Limoux en finale avec Rouch et Palavi comme maîtres artisans

Limoux en finale avec Rouch et Palavi comme maîtres artisans

En gâchant, par maladresse, un essai tout fait à la 36è minute, qui leur aurait permis de revenir à six, voire quatre longueurs de leurs hôtes, les Catalans se sont donné le bâton pour se faire battre, car illico Mickaël Rouch s’offrait un doublé creusant irrémédiablement l’écart. Réduits à douze dès la 46è minute, le sort en était cette fois jeté, en dépit ensuite d’un sursaut remarqué (34-34, 68è), John Palavi mettant fin au suspense.

Pour autant, Limoux, dans le sillage de Maxime Herold, au sommet de son art, n’a surtout pas usurpé sa place en finale du championnat, car après avoir été cueillis à froid par un essai de Franck Maria, né d’une mêlée consécutive à un plaquage haut, les “Rouge et Noir” posaient ensuite rapidement leur main sur la rencontre.

Avec une conclusion très personnelle de Mickaël Rouch, bientôt suivie d’une autre, splendide, amorcée par une courte échappée d’Alexis Alberola, avec relais d’Amine Miloudi et passe sautée de Jérémy Guiraud pour Tristan Beteille.

Contre le vent, les visiteurs accusaient le coup, et John Palavi, au bout de plusieurs percussions d’avants, faisait enfler le score (16-6).

Mais bientôt, Mathieu Khedimi contrait un coup de pied de déplacement de Miloudi, et Joseph Nègre en tirait le meilleur profit, d’autant plus que Louis Jouffret, en coin, ajoutait les deux points de la transformation.

De quoi pester, côté audois, avec de surcroît la blessure au bras, heureusement sans gravité, de Maxime Herold (remplacé numériquement par Maxime Péault, avant de revenir sur le terrain à la reprise), et quelques fautes de main entravant la progression de leurs puissants avants.

En face, on imprimait un rythme soutenu, le duel atteignant alors une belle dimension, et un ballon récupéré par Mathieu Mayans passait entre les mains de Quentin Garrouste, Mayans à nouveau, Palavi et enfin Valentin Yesa, auteur d’un essai précieux (22-12).

La flamme limouxine continuait de briller, Julien Bartuziak et Rouch créant tour à tour le danger, au même titre, côté catalan, de Joan Guasch, perçant sur quarante mètres, mais Jouffret échappant le ballon à l’instant d’aplatir.

Pas comme Rouch, qui augmentait la note, en coin. Sans doute le tournant de ce match emballant, car avec seize longueurs d’avance à la pause…

Sebea et Bergal sèment le doute

Pas du genre à abdiquer facilement, les “Sang et Or” reprenaient un tant soit peu d’espoir avec cet essai de Khedimi, mais perdaient un temps leurs nerfs, carton rouge à la clé pour Benjamin Vergniol.

Ils donnaient alors tout, récompensés par un essai de Jouffret (28-24), mais Alexis Alberola, au relais de Guiraud, atténuait en suivant le suspense. Sans un en avant de Valentin Yesa, qui venait de déchirer le rideau adverse, Guiraud aurait donné plus d’air encore à son camp (64). Bien lui en aurait pris, car Nourdine Sebea profitait d’une brèche creusée dans la défense audoise pour offrir à son équipe un deuxième essai à douze contre treize, puis un troisième, signé Ilias Bergal (34-34).

Sur la fin, Palavi jouait des muscles pour envoyer les siens en finale, mais on retiendra tout autant la résistance acharnée des Dragons U23.

La fiche technique

Elite 1 : demi-finale

LIMOUX – ST ESTÈVE-XIII CATALAN 42-34

Mi-temps 28-12

Arbitres : MM. Casty et Crespo

Terrain bon, temps très chaud, vent marin

Limoux : 7 essais Rouch (16, 38), Beteille (18), Palavi (21, 73), Yesa (32), A. Alberola (56), 6 transformations Guiraud (16, 21, 32, 38, 73) et Amine Miloudi (56), 1 pénalité Amine Miloudi (80).

St Estève-XIII Catalan : 6 essais F. Maria (3), J. Nègre (24), Khedimi (42), Jouffret (53), Sebea (66), Bergal (68), 5 transformations Jouffret (3, 24, 42, 53, 66).

Carton rouge à St Estève-XIII Catalan : Benjamin Vergniol (46).

Carton jaune à St Estève-XIII Catalan : Joan Guasch (79).

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Comment (1)

  • Martinez

    Bravo à Limoux qui confirme une TBonne saison qu’ils vont confirmer en finale en terres audoises avec le soutien inconditionnel de ses supporters.

    27/05/2017 à 19:56

Laisser un commentaire