Accueil » A la une » Limoux tombe le masque à Albi

Limoux tombe le masque à Albi

ALBI – LIMOUX 29-24

Mi-temps 18-12

Arbitre Kevin Delarose

Albi : 5 essais Estruga (3), Grant (12, 69), Pedrero (19, 47), 3 T (3, 12, 19), 1 pénalité (78) et 1 drop 64) L. Franco.

Limoux : 4 essais F. Flovie (15), Rouch (23), P.-L. Bourrel (52), R. Péault (75), 4 T Torreilles (15, 23) et Kriouache (52, 75).

Cartons jaunes :

Limoux : Rouch (28)

Albi : Cook (48).

ALBI : Lescouzères, Pedrero, Guinguet, Bianchini, Deburghgraeve – (o) Luc Franco, (m) Grant – Estruga, Carivenc, Rodrigues – Kirk Murphy, Lardot – M. Garcia.

Sont entrés en jeu Molinier, Coyle, Mazars, Cook.

LIMOUX : Santo, Fabien Flovie, Ed Murphy, Maxime Péault, Romain Péault – (o) Torreilles, (m) P.-L. Bourrel – Yesa, Kriouache, Herold – Puso, Lu. Vergniol – Rouch.

Sont entrés Barbaza, Mickalezyk, Osuna, Yann BelmaAziz.

Si le défi physique était au rendez-vous, la maladresse également. Et Limoux a payé cher ses errements, face à un hôte globalement dominé au plan territorial, mais plus opportuniste, et servi par la fougue de Théo Lardot, comme par la pointe de vitesse de Nittim Pedrero. Sans parler de l’apport, utile, de l’ex Saint-Gaudinois Josh Coyle, alors qu’en face zig Zak Santo a donné le ton derrière, comme Alexandre Mickalezyk, Mickaël Rouch et Romain Puso devant, Valentin Yesa se signalant à son avantage en seconde période.

Quoique battu, Limoux a eu le mérite de faire souvent oublier les absences préjudiciables de Quentin Garrouste, Mathieu Mayans, Shaun Nona, Mathieu Liauzun, Léandre Torrès et Benjamin Vergniol, il lui a simplement manqué l’indispensable discipline pour espérer faire trébucher les Tarnais pour la première fois à Mazicou, cette saison.

Deux occasions, autant d’essais

Certes, les Albigeois n’ont pas été en reste, dans le domaine de l’imprécision, notamment dans les passes, mais la première faute limouxine (en avant de Romain Péault) a engendré l’essai de Gaëtan Estruga, en puissance, après une première tentative avortée de Lardot.

Lequel avait ensuite le mérite de stopper Mourad Kriouache, qui avait giclé au ras du tenu (7è), et la deuxième erreur limouxine était pareillement exploitée par les locaux : pénalité contre un joueur pas dans l’axe du tenu, et plus loin, petit lob de Luc Franco au service d’Alex Grant. Il suffit parfois de deux occasions…

Le score décidait cependant de jouer au yo-yo, car au quart d’heure de jeu, une double “sautée” d’Allan Torreilles offrait à Maxime Péault l’occasion de jouer finement en direction de Fabien Flovie. Superbe !

Tout comme l’essai, en face, inscrit par Pedrero après quatre-vingt mètres de course, le jeu au pied de Lucas Vergniol ayant été contré par Théo Guinguet, qui alertait adroitement la fusée orange et noire.

Rouch fait sauter le bouchon

On n’en finissait d’ailleurs pas d’apprécier autant l’esprit offensif que l’engagement physique des deux équipes, avec Torreilles qui fixait  pour mieux placer Rouch dans un intervalle gagnant, la feinte de passe du troisième ligne blanquetier faisant le reste, à savoir faire sauter le bouchon défensif adverse.

Cette fois, c’était un en avant de Hugo Lescouzères à la chute du ballon, qui avait puni ses couleurs.

Et jusqu’au bout les deux rivaux allaient jouer au chat et à la souris du côté du “planchot”, une double passe sautée faisant le miel du plongeur de haut vol Pedrero (22-12), à l’orée d’une deuxième mi-temps tout aussi prenante que la précédente.

Pierre-Louis Bourrel feintait royalement et doublement la passe pour ramener les visiteurs à six longueurs, mais Grant, discret jusque-là, y allait de son essai en solo, feinte de corps et raffût à l’appui.

La réplique de Romain Péault était trop tardive pour espérer changer la donne. Limoux tombait ainsi le masque, en dépit de ses généreux efforts au milieu du terrain, ses trop rares accélérations n’étant pas parvenues à désaxer un adversaire remarquablement constant dans l’effort.

La sortie de Carnaval, sous les arcades, sera moins joyeuse qu’escomptée…

H.G.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire