Accueil » Equipes de France » XIII de France » Olivier Janzac : “Vincent Albert fait une super saison”

Olivier Janzac : “Vincent Albert fait une super saison”

En stage au Barcarès et au stade Gilbert Brutus, ce mardi, dans l’encadrement des Bleus, Olivier Janzac, le conseiller sportif du XIII Limouxin, évoque pour nous l’actualité sportive de la fin de saison, en Elite 1.

Avec quel regard avez-vous assisté à la finale de la Coupe Lord Derby ?

“De manière assez détachée, dans la mesure où les deux équipes en présence ne figurent pas dans le même tableau que Limoux, lors des phases finales du championnat. Je me suis ainsi surtout intéressé au comportement des joueurs internationaux, et à ceux qui aspirent à le devenir.”

Surpris par la prestation de Carcassonne ?

“Les Canaris étaient outsiders au coup d’envoi, et ils ont réussi le match qu’il fallait pour l’emporter. Au plan défensif, surtout. Dans les un contre un, les Carcassonnais étaient plus durs que les attaquants Lézignanais, et ils sont parvenus à enrayer la vitesse de jeu sur laquelle comptaient s’appuyer ces derniers. Les Carcassonnais ont du coup perturbé leur rivaux, les contraignant à commettre des fautes inhabituelles de leur part. L’ASC s’est efficacement comportée, dans ses temps faibles.”

Lézignan est-il dans le dur ?

“J’estime qu’il n’y a pas le feu, au Feuceuleu. J’aurais mis une pièce sur lui avant la finale de la Coupe, et j’en mettrais de nouveau une pour la demi-finale, qui, ne l’oublions pas, se disputera au Moulin.”

Quel joueur de Lézignan est sorti du lot ?

“Damien Cardace, qui a trouvé sa place à l’arrière, où il bénéficie de plus d’espace qu’à l’aile ou au centre. Il a notamment correctement placé sa défense.”

Aucun joueur de Carcassonne ne figure dans la liste des 31 convoqués pour ce stage tricolore…

“Cela peut surprendre, en effet, mais d’une part les cadres, comme Teddy Sadaoui, Amar Sabri, Maxime Grésèque, Jean-Philippe Baile, ne représentent pas l’avenir du XIII de France, et d’autre part nous souhaitions cette fois voir un maximum de joueurs du Toulouse Olympique, d’où l’absence au Barcarès de Bastien Escamilla et Hakim Miloudi, notamment. Des joueurs qui ne sont pas oubliés, et que nous aurons l’occasion de côtoyer lors du “Match des Origines”, Est – Ouest, le vendredi 9 juin en soirée, au Stade de la Mer du Barcarès.”

Vincent Albert a brillé, dans les rangs carcassonnais, en finale de la Coupe…

“Il a fait une super saison, ayant notamment toujours posé des problèmes à Limoux, lors de nos confrontations avec Carcassonne. Au moins une fois ou deux, il a fait la différence. Vincent a 20 ans, et devrait être un de nos plus sérieux atouts pour la Coupe du monde 2021.”

Comment Limoux occupe-t-il cette longue période sans match, avant la demi-finale du championnat ?

“Nous n’avons pas sollicité les joueurs, lors de la semaine passée, et nous ne reprenons l’entraînement que ce mercredi. Il était en effet important de recharger les accus, au plan mental comme au plan physique, après un bloc de dix matchs consécutifs, et trois mois et demi sans défaite, jusqu’à celle concédée devant Lézignan, le 8 avril.”

Quel est l’état de l’effectif limouxin, avant la demi-finale ?

“Nous sommes presque au complet. Romain Puso (genou) et Alexandre Bourrel (tendon d’Achille) ont terminé la saison, mais Arthur Gonzalez-Trique a repris l’entraînement collectif voici deux semaines, et il pourrait être compétitif le 27 mai pour la demi-finale à l’Aiguille.”

Assisterez-vous, dimanche (15h30), au barrage d’accès aux demi-finales, entre Saint-Estève – XIII Catalan et Albi ?

“Je ne me l’interdit pas, même si les enseignements à tirer, concernant la réserve des Dragons, peuvent changer d’un match à l’autre. Pour les Catalans, en effet, la vérité d’un jour n’est pas forcément celle du lendemain, dès lors qu’ils dépendent des besoins de l’équipe de Super League.”

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire