Accueil » Actualité Internationale » Championnat d'Europe » Finale Championship Shield – Ce qu’il faut savoir

Finale Championship Shield – Ce qu’il faut savoir

Retrouvez toutes les infos à connaitre sur la finale du Championship Shield, Toulouse OlympiqueSheffield Eagles, qui se joue ce samedi (30/09) au stade Ernest Argelès de Blagnac. Coup d’envoi à 15h30.

 

 

Ultime match de la saison pour Gavin MARGUERITE et le TO XIII © Alain SOULA.

Le bilan actuel :

Voilà 6 matchs que le TO XIII n’a pas connu la défaite (36-34 à Dewsbury mi-août) et reste sur une excellente série de 9 succès sur les 10 dernières rencontres (6 sur 7 dans le Championship Shield).

Avec 10 victoires pour 13 revers, Sheffield a terminé 7e de la première phase et connu une seconde partie de saison mitigée (3 matchs gagnés pour 4 perdus). Les Eagles ne sont toutefois pas là par hasard puisqu’ils ont réalisé la performance d’aller s’imposer 26-28 à Batley lors de la demi-finale (où ils avaient notamment perdu 34-18 le week-end précédent pour la dernière journée de la saison régulière).

Focus sur Sheffield :

Le club de la ville de Sheffield, ville du Nord de l’Angleterre est, contrairement à la plupart des clubs de XIII Anglais, relativement jeune puisque les Sheffield Eagles, comme ils ont été baptisés, ont vu le jour en 1984. Les Eagles ont fait partie des 12 heureux élus qui ont composé la première édition de la Super League, en 1996. Sheffield a remporté depuis la Challenge Cup en 1998 et 2 Championship consécutifs, en 2012 et 2013.

En 2015, lors de la première édition des compétitions Anglaises sous le format actuel (Super 8s – The Qualifiers – Championship Shield), Sheffield avait terminé 3e de la première phase et donc postulé à une montée en Super League via les Qualifiers, où il avait retrouvé 4 clubs de Super League (Hull KR, Widnes, Salford et Wakefield). Les Eagles ont terminé 7e de la deuxième phase, devant Leigh.

L’année dernière, Sheffield s’était déjà retrouvé en finale du Championship Shield, perdue sur le terrain de Bradford (27-16). Les Eagles avaient terminé 7e de la première phase, 3e de la seconde (exactement comme cette année) et étaient aussi allés s’imposer à l’extérieur en demi-finale, à Halifax précisément (32-46).

Cette saison, Sheffield aura marqué 142 essais en 31 matchs de championnat et compte dans ses rangs le meilleur marqueur du Championship, l’ailier Papou Gary LO (33 essais en 28 matchs, dont 4 contre le TO XIII cette saison) qui jouera la saison prochaine pour Castleford, leader incontesté de la saison régulière de Super League 2017 et qualifié pour la finale.

 

Les dernières fois :

A l’aller début février, le Toulouse Olympique avait concédé sa première défaite de la saison, sur le terrain de Sheffield (32-14). Dans des conditions difficiles (humide, proche de zéro degré et terrain en mauvaise condition), ne favorisant pas le jeu aéré, et sans 4 titulaires (FORD, KRIOUACHE, CANET et K. BENTLEY), les volontaires Toulousains avaient manqué de réalisme pour contrer des Eagles boostés par le renfort de 3 solides avants de Super League (double licences avec Leigh).

Les Bleus et Blancs se sont rattrapés au retour en en l’emportant 45-20 sur la pelouse de Blagnac. Ayant pris le large au score en 1ère mi-temps (26-6) en appliquant bien le plan de jeu, les Toulousains ont ensuite maintenu cette avance pour s’adjuger la victoire.

Ces derniers ont ensuite pris l’avantage lors du match de la 2e phase en l’emportant 32-16, sans n’avoir jamais été réellement inquiété.

A noter que jusqu’en mai dernier, Sheffield était la bête noire du TO : 7 victoires en autant de matchs pour les Eagles, qui avaient déjà croisé le fer avec les Toulousains lors de la première campagne Britannique de ces derniers entre 2009 et 2011, plus une huitième avec le succès du match aller lors de la première phase du Championship en février.

 

 

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire